1371319352 facebook1371319842 gmail1371319371 youtube1371319362 twitter

Solidarité culturelle avec Santiago de Cuba

L'association Soy Cuba a été créée en 2008 par un groupe de passionnés de musique et de danses cubaines et plus largement de Cuba et de ses habitants.

Les membres fondateurs de l'association ont depuis les débuts eu comme objectif de rendre à leur manière le plaisir et la joie que nous procurent cette musique riche et ces danses festives et populaires.

La diffusion de la culture cubaine

La première façon de rendre hommage à cette culture a été de la diffuser autour de nous et de la faire connaître au plus grand nombre. Depuis septembre 2008 Soy Cuba propose des cours hebdomadaires de salsa cubaine. Ces cours sont pour nous l'occasion de faire découvrir à nos adhérents d'une part les bases de la salsa cubaine mais aussi toute la richesse de la musique et des autres danses traditionnelles telles que le Son et la Rumba.

Le projet de coopération

Pour aller plus loin dans notre engagement, nous avons décidé de lancer en 2010 un projet de coopération culturelle avec Santiago de Cuba. Ce projet consiste à participer à l'équipement et à la rénovation d'établissements culturels populaires. 

Qu'est-ce que la coopération ?

Les objectifs de la coopéartion sont les suivants :

  • Participer à l'accomplissement de projets prioritaires, toujours en accord avec les autorités cubaines nationales et locales
  • Contribuer à l'amélioration des conditions matérielles, techniques et humaines d'établissements culturels (théâtre, salle d'entrainement de ballet, maison culturelle)
  • Aider au maintien de la qualité l'enseignement, du partage et de la diffusion des arts
  • Apporter un soutien économique et logistique pour la préservation, la rénovation de ces structures
  • Développer les échanges avec Cuba, dans le domaine culturel et l'éducation

Les difficultés économiques

Depuis plus de 50 ans, le blocus imposé par les Etats Unis au mépris du droit international, du respect de la souveraineté des nations, et malgré le vote quasi-unanime de l'Assemblée Générale des Nations Unies chaque année qui demande sa levée, empêche tout échange commercial avec les pays tiers et freine le développement de l'île.

La crise économique actuelle accentue ces difficultés notamment dans le domaine culturel. Plus isolées, Santiago et sa région sont durement touchées par ces problèmes et sont devenues prioritaires pour l'État.

Pourquoi Santiago de Cuba ?

Une priorité nationale
Santiago et sa région l'Oriente isolés de la capitale ont longtemps était délaissés et sont durement touchés par les difficultés économiques et les conséquences du blocus. Les besoins sont importants dans tous les secteurs y compris culturels.

Un creuset culturel
Par la baie Santiaguera entrèrent les premiers esclaves noirs amenant par la même un héritage de racines Africaines et Espagnoles. Ses influences se ressentent encore largement aujourd'hui à travers l'expression culturelle locale. En effet, Santiago est encore aujourd'hui la ville d'accueil par excellence de presque tous les genres musicaux en provenance de Cuba, un pays dont la musique en constitue l'âme et la racine.

Sur ces terres sont nés les créateurs/compositeurs du Boléro , du Son et de la salsa : Eliades Ochoa, Compay Segundo, Puppy-Cesar Pedroso, Adalberto Alvarez pour ne nommer qu'eux. Et lorsqu'on parle de musique et de danse, impossible d'ignorer le carnaval de Juillet, le festival del caribe, le festival del son...autant d'événements populaires permettant aux Santiaguero et aux fanaticos de musica cubana du monde entier de profiter de la venue des meilleurs artistes de l'île en dansant sur son rythme préféré.

Ces évènements sont également l'occasion d'apercevoir les créations locales lors des nombreux défilés qui constituent une attraction pour les visiteurs et un terrain d'expression pour les troupes locales. Vous l'aurez compris vie quotidienne, musique et danse sont indissociables à Santiago !

Santiago possède de nombreuses institutions dont le but est de maintenir et promouvoir la culture traditionnelle cubaine auprès de la population.

Soycuba et Cuba Coopération France

Pour mener à bien ses projets, Soycuba s'est associé de Cuba Coopération France

Cette association reconnue d'intérêt général nous fait bénéficier de son expérience des projets de coopération d'envergure et des contacts solides qu'elle a su lier depuis 15 ans avec les autorités cubaines et les acteurs politiques et économiques en France.

Les dons pour nos projets de coopération culturelle libellés à l'ordre de Cuba Coopération France sont défiscalisables.

Créée en 1995, l'association CUBA COOPERATION FRANCE s'assigne comme objectifs majeurs de développer les liens de solidarité, d'amitié entre la France et Cuba, de concrétiser des actions de coopération mutuellement enrichissantes dans tous les domaines, de dénoncer et combattre le blocus des Etats-Unis

Une règle d'or: le respect de l'indépendance et de la souveraineté nationale.

Une ligne de conduite : l'ouverture de l'association aux élus et personnalités de divers courants politiques (hormis l'extrême-droite) et aux entreprises qui souhaitent commercer avec la grande Ile.

CUBA COOPERATION FRANCE a été créée alors que Cuba entrait dans une situation économique très difficile après la chute du bloc soviétique. L'administration des Etats-Unis a profité de cette "aubaine" pour renforcer le blocus économique et financier. Ce blocus, qui étrangle Cuba et son peuple depuis près d'un demi-siècle, vient d'être condamné par l'assemblée générale des Nations Unies à la quasi unanimité (à l'exception de 3 pays sur 190, dont les Etats-Unis et Israël), et ce pour la 18ème année consécutive.

CUBA COOPERATION FRANCE entretient des relations historiques dans la coopération avec Cuba. Les opérations marquantes ont été la livraison de 300 bus de la RATP à la Havane (1995), l'acheminement de 2 cargos depuis Dunkerque (1999/2001), la création de la Maison Victor Hugo à la Havane (2005), lieu de diffusion de la culture française ouvert à tous les cubains.

Plus récemment, CUBA COOPERATION FRANCE a été missionnée par les Nations Unies dans le cadre du Plan de Développement Humain Local (PDHL), pour coopérer avec la Province de Cienfuegos : recenser les projets prioritaires désignés par les cubains, trouver les mécènes et partenaires en France (collectivités, entreprises, associations...), assurer le suivi des opérations dans leur réalisation concrète. A ce jour près de 30 projets ont été menés à terme ou sont en cours, représentant 500 000$ d'aides, bénéficiant à 250 000 habitants de la Province.

CUBA COOPERATION F RANCE intervient également régulièrement dans les domaines de la santé, du sport, de l'eau et de l'environnement...

Pour en savoir plus : www.cubacoop.org